Of the Week : Si le verre est à moitié vide, ajoutez de la vodka

Bonjour toi,

D’entrée je te préviens, l’abus d’alcool est dangereux pour la santé, ta réputation, et tout le travail que tu as fourni ces 5 derniers mois pour oublier Tom, ton ex.

Si le verre est à moitié vide, ajoutez de la vodka

Il est vrai que c’est un conseil que j’ai longtemps suivi. Et puis je n’ai plus digéré la vodka. Genre plus du tout. Vraiment, tu veux pas savoir à quel point. NO WAY.

A défaut d’ajouter de la vodka, j’ai donc décidé d’y ajouter de l’humour et des réponses à mes questions. 84 au total.
84 questions sur le sexe, les relations amoureuses, les potes et le reste. 84 questions auxquelles mon gourou, ma Jésus, ma Beyoncé, mon maître incontesté, mon auteur phare a répondu : Marion Michau *coeur avec les doigts*

Ce bouquin est bourré de répliques cultes et autres phrases qui piquent, qui font rire, ou réfléchir. Petit florilège pour toi public :

J’ai l’impression d’être aussi énigmatique q’une vitrine de charcutier-traiteur

C’est en général le moment où les copines arrivaient à m’ouvrir les yeux au pied de biche

Je l’avais dans la peau, un peu comme du psoriasis

Marion michau si le verre est a moitié vide ajoutez de la vodka

Marion Michau, mon héro

Parce qu’elle n’en est pas à son coup d’essai, Marion Michau a aussi régalé ma vie avec son délicieux Les crevettes ont le cœur dans la tête, dans lequel elle racontait ses mésaventures pour trouver l’homme, le bon quand on a la trentaine.

Marion Michau sait parler. Et écrire. En fait, elle écrit comme elle parle.
En lisant ses livres, j’ai clairement eut l’envie de me servir un mojito comme si j’allais boire l’apéro avec une copine.
Et elle vise juste. Moi même qui n’est pas encore 30 ans je me reconnais dans la plupart des situations. Pas parce que je suis plus mature que mon âge mais plutôt parce que les situations et sa manière de nous les raconter parlent à tous les âges et tous les caractères. De Yvonne la coincée, à Gertrude la bimbo en passant par Paola la casée depuis ses 15 ans, et bien sûr moi l’alcoolique fêtarde célibatârde.

Marion Michau c’est ta copine, celle qui te rappelle que non tu ne peux décemment pas rappelé ton ex Patrick qui t’as quitté pour ta soeur, qui te rappelle que de toute façon « Patrick, c’était un bel enculé et qu’il était pas drôle du tout ».
Marion Michau elle va trouver les mots et tu voudras  lui offrir la prochaine tournée de mojito. Vraiment.

Marion michau si le verre est a moitié vide ajoutez de la vodka

Merci Marion.

Of the Week #14 : Vinegar Socks ou les remèdes faits maison

Oh coucou toi !

Coucou toi ! Alors, tu l’as vécu comment ce retour à l’hiver ? Moi j’ai hiberné de dimanche dernier à hier, en tête à tête avec ma bouillotte, en regardant la pluie tomber. Tranquillou.

giphy Lire la suite

Of the week #13 : Comme par magie

Coucou toi,

Je sais pas toi, mais moi j’ai ressorti mon nombril, mes plus belles tongs et ma crème accélérateur de bronzage pour profiter de mon dimanche comme il se doit.

giphy (1)

Ca fait si longtemps que je n’étais pas revenu avec un « Of the week » ! Ca t’avais manqué ? A moi, oui.

Lire la suite

Solange m’a parlé

Oh coucou toi !

Alors ces premiers jours de soldes, tu as fait de bonnes affaires ?

giphy

Hier, mon libraire m’a vendu une nouvelle pépite quasi biblique que je vais ranger à côté de mes livres de Woody Allen : Solange te parle.

Lire la suite

Of the week # 11 : Radiooooo

Hey hey hey !

Je sais pas si je t’en ai déjà parlé, mais je suis une inconditionnelle de musique. Ma vie est un clip. La musique fait partie de moi.

giphy (2)

Il y a quelques temps, je cherchais l’inspiration sur Soundcloud and Cie et je me disais « merde, j’aimerais de la surprise, chercher par genre et pas par musique. Je veux découvrir sans être collée à mon écran ! »

Lire la suite

Of the week #10 : California Dreamin’

Bonjour vous. Ca va la vie ? Moi je ressors mes pulls, mes collants et autres bottines tranquillou bilou et je profite des paysages d’automne.

giphy

La semaine dernière, mon ex-coloc-traitresse-partie-a-lyon m’a envoyé mon cadeau d’anniversaire de l’amour. Et quelle ne fût pas ma joie en découvrant sa nature : une BD de Pénélope Bagieu.

Lire la suite

Of the Week #8 : Oui ! Pacco & Margaux Motin

Margaux Motin, c’est l’amour. Je suis un peu comme une fan de Beyoncé quand je vois un de ses dessins. Alors imagine quand j’ai appris qu’elle sortait un nouveau LIVRE. Avec PACCO. giphy (1)

Ni une, ni deux, j’ai filé chez mon libraire favori  et je me suis procurée la dite bible.

Lire la suite

Of the week #7 : les Zoufris Maracas

Hellooow !

Wahoo quel week-end ! C’est toujours ce moment de l’année que je préfère : le printemps impose son style et joue avec quelques airs d’été, ce qui rend le week-end parfait et le lundi acceptable 🙂 What a pleasure !

giphy (1)

Et qui dit printemps, dis changement de rythme et de playlist.  Laisse moi aujourd’hui te parler du son parfait qui va faire ton été (et le suivant, et le suivant, etc.)

Lire la suite

Of the week #6 : fifty shades of Grey

Blop !

ATTENTION : cet article est rempli de grossierté (plus que d’habitude), et si tu as moins de 12 ans, je te conseille plutôt d’aller ICI. Merci, bisous dans ta face de prépubère.

Oui. L’heure est grave (on est mercredi, je n’ai plus de cookies, imagine le bordel).

giphy (1)

Et j’ai lu 50 nuances de Grey. Alors NON je n’ai pas vu le film, et OUI je pense que je le verrai, quand il passera sur TF1 dans 2 ans.

Dakota-Johnson-as-Anastasia-Steele-taken-from-the-trailer-of-their-film-Fifty-Shades-Of-Grey-which-has-been-released

J’ai le même à la maison, sans le marbre.

Le problème quand tu lis un livre, c’est que l’adaptation en film est toujours un peu nul … Et comme je ne te parle pas là de grande littérature mais d’un livre érotique qui raconte en DÉTAIL ce que ressens l’héroïne lorsqu’elle baise avec son 50 nuances, je me dis qu’il est difficile pour un film interdit au moins de 12 ans en France (Harry Potter aussi avait été interdit au moins de 12 ans. Rapport ?) de reproduire et de transmettre toutes ces émotions dans un film. En plus apparemment il n’y a que 10 minutes de baise, dans le livre il n’y a que 10 pages SANS baise.

Bon parlons peu, parlons bien. On m’a bien soulé, on m’a prêté le livre, on m’a presque payé mais j’ai résisté pendant 1 an à la tentation de lire ce livre. Mais le jour est venu comme il se lève, et je l’ai téléchargé sur ma liseuse (je t’ai parlé de ma liseuse ? Elle est si cool, regarde ICI)

Et beh tu devineras jamais ! Si ? Bon. Je me suis prise au jeu. Alors bien sur, je suis pas au bord de l’extase à chaque scène de fesse d’autant que le mec appelle la nana « bébé » absolument tout le temps. « Bébé » est pour moi le tue l’amour numéro 1 avant les pets de foufs et le vomi. C’est dire. Donc forcément ça casse la magie du truc.

Moi à CHAQUE fois qu'il l'appelle "bébé"

Moi à CHAQUE fois qu’il l’appelle « bébé »

Mais au delà de ça, le livre est plutôt bien écrit, bien ficelé et moi, pauvre fille qui aime à imaginer que je suis le personnage des livres que je lis, je me suis prise au jeu de rôle de cette Ana Steele. On a envie d’en savoir plus, même si il n’y a pas d’intrigue (soyons clair, je me fou de savoir si ils auront un berger allemand ou un teckel dans 10 ans.)

J’en suis au tome deux, que je lis prudemment et patiemment. L’avantage de ce livre, c’est que comme tu t’attends pas à de la grande littérature, tu y va franco, sans avoir peur d’être déçue, et ça fonctionne bien.

Alors oui, je recommande ce livre, oui tu vas passer un bon moment et oui, comme moi, tu vas demander à ton mec si il a une cravate.

fifty-shades-of-grey-scandal-trailer

Bisous

Of the week #5 : Not that king of girl

Bonjour, bienvenue en 2015 !

Oui j’ai approximativement 1000 ans de retard et OUI  la planète a déjà donné son avis sur ce bouquin mais je prône la liberté d’expression et surtout, j’ai ENVIE de t’en parler.

giphy

Ca fait un moment qu’on me bassine avec ce livre, que ce soit pour m’encourager ou me décourager de le lire. Alors histoire de me faire un avis sur la chose et surtout histoire de faire taire les autres, je l’ai téléchargé sur ma liseuse de l’amour (je t’en parlais ici récemment) et je l’ai lu au coin du feu, lors d’un week-end presque ski (oui, partir à la montagne sans chaine peut s’avérer périlleux…).

Léna Dunham, l’auteure, est surtout connu pour sa série Girls (que je n’ai jamais regardé, mais ça va changé te casse) et pour son franc parlé. Elle ressemble à ça :

Lena Duhnam

 Elle est CANON.

Bref. Son livre est vraiment chouette. Déjà parce qu’il parle de la vie d’une meuf qui a aujourd’hui à peu près mon âge, mais surtout dans la manière d’écrire, très personnelle. Ca change des livres où l’auteur nous tient à distance et où finalement on ne rentre pas dans l’histoire.

La j’ai eut l’impression de suivre la vie de Léna (t’as vu je l’appelle même par son prénom), un peu comme une copine discrète à qui elle raconterait ses aventures en même temps qu’elle les vit.

J’ai aussi aimé le fond. Son histoire est banalement extraordinaire. Ce petit bout de femme arrive à vivre de sacrés expériences, mais aucune n’est choquante. On s’identifie totalement à ses « problèmes de fille » et à ses expériences.

Si tu ne l’as pas lu, et si tu n’es pas effrayée à l’idée de lire verge et vagin toutes les 5 pages (ca ne parle pas pour autant que de sexe) et si tu veux un livre de meuf qui n’est pas niais ou plein de questions existentielles pourries (toi même tu sais mmh mmh) , alors fonce chez ton libraire ou sur le site Amazon et choppe toi ce petit bouquin et chéris le jusqu’à la dernière page.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Et ensuite, donne moi ton avis et tes suggestions de livres (la je me lance dans l’aventure 50 nuances de Grey – la promo du film a eut raison de moi même si je n’irai pas au cinéma pour autant)

Bisous.