Le sexe et les femmes

Hello toi !

T’es prêt pour Noel ? Parce que comment te dire que personnellement, je suis déjà à fond les sapins !

Aujourd’hui, je viens te parler d’un sujet qui me tient à cœur : le sexe.
J’adore le sexe. J’ai eut différents partenaires dans ma vie, plus ou moins bons, et beaucoup de discussions autour de ce sujet.

ATTENTION ! D’entrée de jeu, cet article n’a rien de féministe. Je ne vais pas dénoncer les préjugés liés au sexe pour les femmes par rapport au sexe pour les hommes.
Je vais juste parler des femmes, et du sexe.

Parler de sexe

Je ne veux pas faire de généralités. Je ne suis pas une sociologue, je n’ai fait aucune étude et quasi aucun sondage si ce n’est des constatations autour de moi.

Je ne sais pas si c’est parce que je suis une fille, ou si c’est mes amis qui étaient particuliers ou si c’est vraiment le cas (je te laisse me le dire en commentaire) mais tous mes amis garçons ont toujours été assez discret sur le sexe. Alors oui, ils se vantaient d’avoir pécho, oui ils se vantaient d’avoir eut une pipe ou d’avoir fait jouir tant de fois une nana, ou d’avoir passé une nuit torride avec une meuf absolument canon (photo facebook à l’appui) mais JAMAIS ou assez rarement pour que je ne m’en souvienne pas, les garçons se sont mis à parler de sexe en détails.
Je n’ai jamais entendu l’un d’eux , nous décrire une de ses relations sexuelles, où nous détailler quelque chose de cet ordre concernant leur partenaire (à part la taille des seins et des fesses éventuellement) ou même demander conseil ou échanger sur le sujet du sexe.

Tout le contraire des filles. La chose qui m’a le plus choquée à l’époque, ça a été la liberté de parler de sexe, et le langage utilisé pour ça. Non pas que le mot bite ne devrait pas sortir de la bouche d’une fille, loin de là. Mais plutôt parce que j’ai été surprise de la liberté qu’elles prenaient à parler de sexe et à écouter. Les filles (encore une fois je parle de mon expérience personnelle) ont une telle facilité à parler de sexe, à entrer dans les détails, à commenter le physique et les performances de leur partenaire, et à appuyer leur dire par leur propre expérience, plus finalement que les garçons.

La décomplexion du sexe

Alors oui le mot ‘décomplexion’ existe, et oui c’est un mot compte triple au scrabble.
Je ne sais pas comment c’était avant, mais je sens qu’au fil des années, en grandissant, nous nous décomplexons complètement du sexe.
Au même titre qu’on accepte plus facilement son corps, on se libère des préjugés qu’on a en rapport au sexe. On se libère avec le sexe.

Rien qu’autour d’un mojito, je n’hésite plus à parler de sexe ouvertement. Un débat sur une pratique sexuelle, une discussion pour comprendre comment faire une bonne fellation, où pourquoi Jean n’a pas été un super coup pour moi…
Les femmes et les hommes ne sont plus gênées de parler de sexe passé un âge. Ce n’est plus un tabou, un sujet de complexe ou de gêne. C’est un acte humain, que beaucoup pratiquent ou non mais donc tout le monde discute librement aujourd’hui.

La sexualité et les femmes

Alors quand je dis aujourd’hui, je ne veux pas dire qu’il y a 10 ans ça ne se passait pas. Je dis que c’est sûrement encore plus simple maintenant, mais surtout que c’est plus facile quand on grandit. J’ai plus de facilité à traiter ce sujet à 27 ans, que lorsque j’en avais 20.

Et puis quand on est jeune, on sacralise énormément le sexe. Notre première fois doit être magique, avec la bonne personne, dans de bonnes conditions. Et puis le temps passe, on apprivoise le sexe, l’autre, et soi.
Et à force de temps, on fini par jouir d’une totale liberté sexuelle, d’une désacralisation et finalement même d’une décomplexion du sexe.

La liberté sexuelle

Quand je parle de liberté sexuelle, je ne parle pas de pratique. On peut aussi être libre de ne pas avoir de rapports sexuels.

Le fait est que nous avons la possibilité d’être totalement libre sexuellement. Nous pouvons avoir 0, 1 ou plusieurs partenaires, de sexe féminin ou masculin, peu importe la tranche d’âge, les goûts et les couleurs.

La femme fait ce qu’elle veut. Elle peut avoir 1 ou 100 partenaires dans sa vie, et le sexe est devenu aujourd’hui un vrai chemin d’acceptation de soi, pour soi et dans la société dans laquelle nous vivons. Car cette société a mis le sexe au centre de toutes les attentions.

La sexualité et les femmes

Oui, tout est sexualisé. Les publicités, les tendances, notre mode de vie, tout. Le sexe est partout et ce permet aux préjugés de perdurer.

Moi même j’en ai encore. Quand Rosy m’a dit qu’elle avait couché avec plus de 50 mecs dans sa vie alors que je la connaissais depuis 43 minutes et 2 mojitos, la première chose qui m’est venue en tête a été de me dire que c’était une fille facile. BIIIP erreur !

La femme reste aujourd’hui encore un objet sexuel. La femme est là pour donner envie, apporter du désir et amener la vie. C’est pas pour rien que les publicités utilisent de jolies jeunes femmes en petites tenues pour vendre des compotes.
Alors oui ça avance, mais pas dans le bon sens. Au lieu de trouver un nouveau moyen de faire naître le désir d’achat chez le consommateur par un autre biais que le sexe et les femmes, les publicitaires utilisent l’homme et en font également un objet sexuel de désir.
Au lieu d’évoluer et d’enlever l’étiquette de femme objet sexuel, on la duplique pour la coller sur les hommes aussi. Peu constructif et surtout assez régressif.

Les étiquettes sont encore trop présentes dans notre société. Les étiquettes et les normes.
Comment une femme peut accepter sa sexualité si on lui interdit de penser par elle même ? Si on dit tout et son contraire constamment ?

Le sexe, comme la vie, doit se vivre pleinement, librement et sans jugement. Un point c’est tout !

Une réflexion sur “Le sexe et les femmes

Lache ton com, wesh.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s