Le regard des autres et moi

Coucou toi !

Je sais pas trop ce que tu en penses mais moi le changement de saison me tue toujours un peu. Je suis pleine d’energie le matin, j’ai envie de retourner le monde, et puis l’après midi, je me dis que l’hiver était quand même une super excuse pour ne rien faire et que maintenant je suis obligée de me bouger les fesses…

giphy (2)

Aujourd’hui, j’ai envie de te parler d’un sujet qui me passionne autant qu’il m’agace : le regard des autres et moi.

J’ai toujours mis le regard des autres au premier plan de mes actions et mes inactions. Je te parlais dans un autre article du fait de oser, et bien oser m’a souvent posé problème par crainte du regard des autres. Mais ce même regard m’a aussi aidé à repousser mes limites. On en parle.

Le regard des autres et ses aspects négatifs

Je suis une personne excentrique, extravagante, une personne entière. Ma folie se ressent dans ma manière d’être mais aussi dans mon paraitre.
Je vais parler fort à la caisse du supermarché et j’irai chercher mon pain avec ma veste en fausse fourrure le dimanche matin. C’est comme ça que je suis.

Mais ça n’a pas toujours été le cas.

Quand j’étais jeune, j’ai découvert le maquillage, la liberté de s’habiller soi-même et j’ai adoré le pouvoir du paraitre, comme habiller la couverture d’un livre. C’était fun !
Mais très vite, j’ai été moquée, jugée, mis à l’écart parce que je n’étais pas dans la « normale ».
Alors pour être acceptée et faire cesser les moqueries, je suis devenue plus sobre. Peu de maquillage, un jean et un pull, tirer la gueule, ne pas parler fort, la nana parfaite pour passer inaperçue et se fondre dans la masse.

Le problème du regard des autres, c’est qu’il peut vite guider ta vie, t’empêcher de faire des choses par peur des jugements, et tu passeras forcément à côté de quelque chose.

Sans titre-3

Le regards des autres et ses aspects positifs

Pendant toute ma jeunesse, je n’ai pas osé. J’ai voulu à tout prix éviter le regard des autres, le jugement et les moqueries qui allaient avec.
Et puis un jour, je me suis rendue compte que mes amis les plus proches ne me connaissaient pas. J’avais passé tellement de temps à cacher qui j’étais que j’étais devenue quelqu’un d’autre.

Alors oui j’ai un style vestimentaire original, je rigole fort, je parle fort, j’aime les couleurs et les chaussettes marrantes. Et tout le monde le sait.

Le regard des autres est devenue une force pour moi pour plusieurs raisons :

  1. J’ai forgé ma personnalité à force d’être moquée. Je me suis toujours tenue tête haute, convaincue qu’il valait mieux subir ça mais être qui je suis plutôt que tenter de me cacher et devenir vraiment malheureuse
  2. J’ai maintenant une répartie à toute épreuve. L’avantage quand on est moquée, c’est qu’on peut répondre. J’ai toujours adoré l’humour, et les insultes font partie de mon vocabulaire quotidien. Alors quand je dois me défendre, je n’hésite pas à y mettre toute mon âme pour sortir THE réplique qui fera fermer sa g****e à la personne qui m’aura fait une réflexion.
  3. J’ai rencontré des gens extra ! Je suis moi, pleinement, indéniablement. Et je ne laisse pas le choix à la personne que j’ai en face de moi de me changer comme elle l’entend. Mes amis sont mes amis parce qu’il m’accepte en entier. Et je les aime en entier aussi ! Qu’ils soient bavards, colériques, toujours malheureux ou très réservée, je sais qui j’ai en face de moi et inversement. Et j’adore ça, j’ai ainsi pu passé de vrais moments avec de vrais personnes.
  4. Ca me conforte dans l’idée que je ne rentre pas dans un moule. Ca a toujours été ma hantise totale : disparaitre. Je ne veux pas être une personne parmi d’autres, je ne veux pas être quiconque. Je suis moi et j’aime vivre en tant que personne à part entière. Ca passe par toutes ces choses qui font que je suis moi et que j’assume pleinement. Et quand je mets mon manteau moumoutte et que les gens me fixent dans le tram, je souris en me disant que je suis unique, que je suis à part. Et c’est une sensation de liberté totale !

Sans titre-2

Be yourself ma biche !

Alors sois toi même ! Si tu aimes les chaussettes vertes fluo, si tu as un rire atypique, si tu préfères être un homme ou une femme ou si tu as toujours rêvé d’avoir les cheveux gris, mais FAIS LE ! On a qu’une vie, autant la vivre pleinement et selon nos envies. Si tu as peur du regard des autres, tu ne feras pas grand chose et tu finiras pas regretter de ne pas avoir assez vécu. C’est TA vie qui est en jeu, pas celle des autres. Alors vis la 😉

Et toi, quel est ton rapport aux regards des autres ?

Sans titre-4

Lache ton com, wesh.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s