Le sport et moi

Ce n’était pas une résolution, puisque je m’y suis tenue : je fais du sport les mecs.

giphy (2)

Depuis 2 mois maintenant (avec des pauses vacances / rhume / flemme), je me suis fixée une routine de sport plutôt pas mal.

Je ne suis pas dans une démarche de perte de poids. Je suis plutôt mince, et je n’ai en aucun cas envie de perdre du poids ou de changer mon alimentation (je suis pas une miss macdo ou kebab mais j’aime vraiment la mayonnaise). Le but du sport réside plus dans le défouloir que cela représente pour moi et l’envie d’être plus tonique. Parce que même mince, je suis une grande angoissée avec les fesses plates et molles.

Quel sport choisir ?

Je me suis demandée ce qui serait le mieux pour moi. Je n’aime pas faire du sport en public, et les salles de sport coûtent bien trop cher pour mon budget sport inexistant. Et je n’aime pas courir parce que j’ai le souffle d’une fourmi asthmatique. J’avoue que courir me permet de vraiment me libérer l’esprit mais je me démotive vite : pas la force de me lever à 6h du mat ou d’aller courir après le travail, il fait trop froid, il y a trop de voiture, je cours bizarrement, etc.
Le sport à la maison m’est apparue comme la meilleure option pour l’instant.

Histoire de garder cette liberté que je ressens en courant, j’ai dépoussiéré mon vélo et je me déplace avec dès que j’en ai l’occasion, que ce soit pour aller bosser ou pour faire des courses. C’est rapide, et j’aime faire du vélo 🙂

Le sport et moi

Quel rythme choisir ?

Au début, je faisais ça à l’envie. Et puis j’ai eut un rhume qui m’a cloué au lit 3 jours, puis la motivation ne s’est plus levé du lit pendant 10 jours. J’ai alors compris que j’avais besoin d’organisation. Planifier pour mieux régner.

Lundi – Effort + Réconfort
Mardi – Cuisses + Fesses
Mercredi – Bras + Abdos
Jeudi – Yoga
Vendredi – Effort + Réconfort
Samedi – Yoga
Dimanche – OFF

Alors me voilà, avec un planning hebdomadaire auquel je me tiens plus ou moins. Ca me motive de cocher les cases de mon calendrier quand j’ai fait mon programme et je commence à voir les résultats : j’ai le ventre un peu plus pat, je suis plus tonique, mes fesses sont toujours plates mais moins flasques. D’ici cette été, je serais peut être bonne qui sait !

Quelles applications utiliser ?

La première que je branche, c’est Spotify. Ce site regorge de playlist de sport, que ce soit pour le running ou le yoga, il y en a pour tous les goûts et ça me permet de découvrir des pépites en faisant mes abdos. Et ça booste un max !

Pour mon sport, j’utilise Nike Training. J’ai mes entrainements favoris, et même si je n’arrive pas à suivre tous les entrainements, je varie les plaisirs et je me rends compte qu’un entrainement que je n’arrivais pas à finir au début me parait plus facile au bout de quelques semaines ! C’est motivant dès qu’on voit les résultats.
Au delà de ça, je trouve l’application super complète. Il y a des vidéos qui expliquent chaque mouvement, une voix off qui motive et un compteur pour voir où on en est.
Ergonomiquement aussi, l’application est super, tout est accessible facilement, c’est très épuré et design, et les nanas sont si bonnes qu’on a envie de leur ressembler illico !

Le sport et moi

Pour suivre le reste de ma forme, j’ai connecté Nike Training à Google Fit. Cette application va faire office de podomètre, va calculer le nombre de calories perdues dans la journée et va évaluer chaque activité que tu fait.
Ici aussi l’ergonomie est très bien géré. On rentre un objectif, et tout est mis en place pour l’atteindre. L’application reconnait automatiquement si tu es à pied ou à vélo et si tu ne gardes pas toujours ton téléphone sur toi, tu peux rentrer une activité que tu as faite dans la journée (la liste des activités est juste immense)

Le sport et moi

Comment je reste motivée ?

J’avoue que c’est super dur. J’ai parfois une flemme si grande que tout est une bonne excuse pour ne pas faire ma séance. Mais j’aime l’état d’esprit dans lequel je suis quand je finis mon sport. Je suis plus légère, plus sereine, plus énergique, fière de moi et je vois le résultat sur mon corps. Ca me booste pour la journée et ça me donne envie de recommencer dès que mes courbatures me permettront de faire pipi assise.

En vrai, je me booste en mettant en place un système de mimétisme. Comment devenir aussi bonne que telle ou telle nana ? En bossant pour. Et puis je suis une nana avec une fierté grosse comme ma…paire de lunettes. Aussi je ne supporte pas de perdre, d’abandonner ou d’être mauvaise. Ne joue pas au Monopoly avec moi mon pote.
Le fait est que je ne veux pas baisser les bras. Si Barbara du service compta y arrive, je le peux aussi. Si Sofia Boutella est une telle bombe, c’est qu’elle bosse dur pour ça, alors moi aussi.

Just-do-it-nike-quote-wallpaper

Et si je peux le faire, tu peux le faire aussi.

3 réflexions sur “Le sport et moi

  1. TheUniverseOfLaura dit :

    Coucou, tu peux courir mais faut commencer léger … Je pratique l’athlétisme depuis 8 ans et je suis asthmatique aussi donc je sais ce que tu ressens et j’étais comme toi avant .. Si tu veux des conseils n’hésite pas !

    • so-everything dit :

      Hello Laura ! Je compte ajouter le running à mon entrainement mais pas tout de suite, le gros combat du moment est de rester motivée et de faire mes séances tous les jours ^^
      Mais c’est bon à savoir parce que avant même d’avoir mal aux jambes où autres, j’ai surtout du mal à courir plus de 10 minutes parce que j’ai très vite le souffle coupé… Si je re-tente et que j’ai des questions, je m’adresserai à toi 😉 MERCI !

Lache ton com, wesh.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s