25 choses que je voulais faire avant mes 25 ans

Quart de siècle droit devant capitaine !

25 ans ? Non merci bien.

25 ans ? Non merci bien.

Il fallait bien que ça arrive à un moment ou à un autre, aujourd’hui, j’ai 25 ans.
Je pourrais me sentir vieille, être nostalgique, vouloir retomber en enfance, me plaindre de la difficulté d’être adulte, mais à la place, j’ai préféré lister les 25 choses que je voulais faire avant ce fameux quart de siècle et que j’ai faites (ou non, ou en partie, ou quasiment, ou disons que oui alors que en fait non) BREF !

NOTATOIMEME : cet article est long. Fais toi un thé, pose toi dans ton canapé le plus cosy et get ready.

1- Voyager

Je n’ai pas de passeport, mais ça ne m’a pas empêché de voir du pays. Je suis allée à Londres, Barcelone et en Italie, mais j’ai surtout pas mal sillonné notre chère France qui cache parfois bien son jeu 😉

2- Avoir un métier hyper cool

Bon. Je ne suis pas encore designer, je suis graphiste sans emploi. C’est déjà ça, au moins, j’ai trouvé un métier qui me plait pour le moment même si je ne vis pas de ça pour l’instant.

inspi

3- Avoir des tattoos

2 tattoos à mon actif et un troisième en préparation, mission accomplie cap’tain !
Pour la petite histoire, j’ai deux barres sur l’avant bras et une serrure derrière la nuque, le tout en noir.

4- Avoir des piercings

Deux nouveaux s’ajoutent à quelques jours de la date fatidique mais je n’ai pas moins de 7 piercings à ce jour, et je suis fière de chacun d’eux 😀

5- Faire plein de concerts/festoches/events musicaux en touT genre

Autant dire que j’ai écumé les salles de concert, j’ai vu de grands noms comme Madonna et aussi de petits mais puissants comme Hyphen Hyphen. Je suis particulièrement fière et heureuse d’avoir croisé la route d’autant d’artistes et à quelques mois de mes 25 ans, j’ai pu finaliser mon souhait avec un vrai festival (celui ou tu restes plusieurs jours avec ta tante et des toilettes publiques woohooo) puisque j’ai fait Garorock !!

Capture d’écran 2015-08-28 à 23.38.34

6- etre amoureuse

Je suis amoureuse. Amoureuse de la vie que j’ai, amoureuse des gens qui m’entourent, amoureuse du travail que je fais, amoureuse de mes occupations journalières, de ce qu’il y a dans mon frigo et de Joseph Gordon Lewitt.
Le sentiment d’amour est le sentiment le plus puissant, il t’amène à ressentir et à faire des choses dingues et c’est un sentiment qui me pousse à aller plus loin, à faire mieux, à vivre pleinement.

7- Savoir jouer du ukulélé

J’en ai un depuis deux ans, mais je ne sais toujours pas en jouer. Je n’ai aucune patience ce qui n’aide en rien mais je ne désespère pas d’apprendre un jour au moins un morceau que je pourrais jouer sans discontinuer sur la plage jusqu’à ce que mes amis jettent l’instrument à l’eau et moi avec…

Capture d’écran 2015-08-28 à 23.42.15

8- Etre hyper bonne (musclée toussa toussa)

Burger King débarque à Montpellier il parait. No comment.

9- Devenir une grande actrice

C’était un de mes grands rêves. J’ai fait du théâtre et ne suis jamais montée sur scène pour la pièce finale parce que j’avais trop peur. Je ne le regrette pas mais je reste persuadée que je joue mieux que Marion Cotillard. Come on.

10- Devenir une grande comique

Je suis drôle. C’est tout ce qu’il faut retenir de ce point là.

11- Ecrire un livre

J’ai écrit quelques nouvelles, pas de quoi en faire toute une histoire !

12- Savoir skater

Chaque été, je me sens un peu plus rideuse. Puis je chute, et j’arrête jusqu’à l’été suivant. C’est horrible mais je suis le genre de personne qui veut de tout son coeur mais qui se laisse un peu avoir par ses peurs, même les plus bêtes ou petites. Tu fais comment toi ?

Capture d’écran 2015-08-28 à 23.38.51

13- Savoir dessiner

Depuis l’an dernier, je ne dépasse plus dans les cahiers de coloriage. On garde espoir pour le prochain quart de siècle ?

14- Ne pas avoir de regrets le jour de mes 25 ans

DID IT !

15- Ne plus être angoissée de manière maladive

Ce sera le sujet d’un article je pense, mais tu lis le blog de la nana la plus angoissée de la planète. Autant te dire que mon corps prend cher pour ça et que c’est un peu un combat de tous les jours de ne pas paniquer au moindre pépin. Rien que d’y penser, ça me stresse !

16- Avoir des projets grandioses pour le nouveau quart de siècle (et les autres)

25 ans, c’est pas la fin de ma vie. Au contraire, je construis les bases de ma vie les 25 premières années de ma vie pour continuer à en profiter toutes les années suivantes. J’ai une tonne de projets en tête, plus ou moins réalisables (je reste persuadée que je ferais un très bon professeur à Poudlard) et j’espère que ce blog fera partie des projets à venir aussi 😉

hogwarts-castle-wallpaper-3

17- ne PAS avoir d’enfant / être mariée / avoir un boulot qui ne me plait pas mais paye les factures

Oui parce que bon faut pas déconner, on a toute la vie devant nous. Et personnellement, avoir des enfants ou la bague au doigt n’est pas une priorité, voire un projet.
Quand je m’imaginais à 25 ans, je voyais une jeune femme qui se construit, qui est indépendante, libre et égoiste. Qui pense à elle et à sa vie avant de vouloir la dédier à quelqu’un d’autre et qui kiffe la vibe. En gros.

18- Avoir un vrai appareil photo

Tulululuuu c’est fait depuis Noel dernier où, après des mois d’économies, j’ai pu m’offrir Oscar, mon bébé d’amour d’Olympus OM-D10 qui pète sa race !

Capture d’écran 2015-08-28 à 23.39.05

21-M’assumer

C’est difficile de s’assumer. Je parle du physique évidemment, mais pas seulement. Globalement, j’ai souvent ce truc de me comparer à toute personne que je croise. Fille ou garçon. Est-elle plus jolie ? Est-il plus heureux ? Est-il/elle plus ci ou plus ça ?
Quand tu es adolescent, c’est l’apogée de ces questionnements, les complexes sont à leur paroxysme et tu ne t’aimes pas.
A 25 ans, pour ma part, j’ai appris à m’accepter. J’ai pris l’habitude d’être moi, j’ai fini de forger mon style, ma personnalité et je me suis résignée : mes boobs ne seront pas plus gros.
S’assumer est un grand mot, mais je m’en rapproche. Je me compare toujours mais je suis plus clémente. Je ne me déteste pas d’être différente, je cherche cette différence.
S’assumer, c’est ne pas s’excuser d’être soi, et je crois que c’est chose faite.

22-etre la ou je veux etre presentement

Quand j’ai eu mon bac, je me suis donnée 1 an avant de partir au Canada. Je n’ai jamais quitté l’UE, et j’ai quitté ma ville natale il y a tout juste 2 ans. Mais j’ai toujours été là ou je voulais être. J’ai vécu la plus belle des jeunesses à Nice, entourée des meilleurs, avec des souvenirs, des aventures, des rencontres plein la tête et depuis que je suis à Montpellier, c’est un défi courant de renouveler ces sentiments, d’en avoir d’autres, de rencontrer, rire, être étonnée, de vivre des aventures quelque soit leurs tailles. Et je me sens bien ici. Alors oui, je suis là où je veux être présentement. Et toi ?

23- Avoir une bonne bande de potes (non, pas à la friendS, plutôt à la Hé Arnold !)

Les temps changent, ce n’est plus le cas mais j’ai croisé la route de la crème des crèmes. Les meilleurs, ceux qui feront partie des histoires de jeunesse que je raconterai quand je serai vieille. Chaque rencontre est unique et laisse une trace, eux étaient les meilleurs 🙂

arnold_gerald_final

Pardon, je ne connais pas l’artiste, mais dis moi qui est-ce pck c’est juste magnifiquement cooool 😀

24- Etre heureuse chaque matin et chaque soir, même quand franchement, c’est la merde.

Bon. J’avoue que certains matins, j’ai du mal. Mais j’essaye vraiment de mettre le bonheur et les petits et grands plaisirs en priorité dans ma vie. Je veux profiter de chaque instant et ne pas me réveiller plus tard en me disant que je ne me suis pas assez posée pour réaliser la vie que j’avais, le kiff qui était le mien et les joies qui faisaient mon quotidien.
Quelque soit l’age, il est important d’avoir conscience de qui on est, de la vie qu’on a et de tout ce qui nous entoure pour profiter de tout ça au maximum et optimiser son bonheur.

25- Avoir 25 ans

Parce que, malheureusement, ce n’est pas donné à tout le monde, je veux vivre jusqu’à 25 ans et bien plus encore. Je veux vieillir et pouvoir me rappeler ma jeunesse comme ma grand-mère se rappelle la sienne, comme mon grand-père me raconte ses jeunes années, comme mon père me raconte ses conneries enfantines et ma mère ses aventures de trentenaire. Je veux VIVRE.

SurfSunset

Et toi, tu veux/voulais faire quoi avant tes 25 ans ?

2 réflexions sur “25 choses que je voulais faire avant mes 25 ans

Lache ton com, wesh.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s