Allez viens, jt’emmène au vent…

Coucou toi !

Alors ces fêtes de fin d’année, trop la gueule de bois ?:)

giphy

Pour moi, Noel sonne différemment cette année. Et après tout ce temps sans articles et sans nouvelles – arrête, je sais que je t’ai manqué – j’ai envie de t’expliquer ce qui a et ce qui va changer. Pas de belles photos ou de gifs rigolos, mais du blabla parce que franchement…voilà.

3 mois dans le brouillard

Depuis la rentrée, pas mal de choses ont bougé.Déjà dans ma vie privée, et aussi et surtout dans ma tête.
Tu sais, j’ai eut 26 ans en Septembre et honnêtement, je l’ai senti passé.

La crise des 25 ans a eut 1 an de retard. Je me suis réveillée avec un poids. Pas celui de l’age mais plutôt celui du temps qui passe.
Je ne regrette rien, je suis même tellement heureuse et reconnaissante de mes 25 premières années ! Mais mon année de mes 25 à mes 26 ans a été ultra décevante. Bilan ?

  • Je n’ai pas fait un travail qui me plaisait réellement
  • Je n’ai pas vécu de belles et grandes aventures
  • Je me suis même ennuyée
  • J’ai vécu pour quelqu’un d’autre
  • J’ai eut peur

Alors forcément, quand mes 26 ans sont arrivées, j’ai fait le bilan, calmement, on me remémorant chaque instant… pardon. Et je me suis dit qu’il serait peut être temps de vivre. Vraiment. Selon mes envies.

Le temps des changements

Alors bon. J’ai été pas mal aidé par le timing. Mais en gros, j’ai mis les voiles.

Je ne suis plus sur Montpellier, je ne suis plus dans la vente, je ne suis plus ce que j’ai été. Et ça fait un bien fou !

Tu sais, quand tu prends une grande décision, il y a toujours ce moment, juste avant de sauter, où tu regrettes. Et puis tu te lances et ça va mieux. Je n’ai pas eut ce moment. Je suis partie sans me retourner, avec la pleine satisfaction de ce que j’ai vécu jusqu’à présent, et l’assurance de vivre de grandes choses à partir de maintenant.

Quel est le plan ?

Mon projet pour 2017 : me perdre pour me trouver.

J’ai envie de voyager, d’aller voir ailleurs comment ça se passe et de me retrouver. J’ai 26 ans et je peine encore à savoir qui je suis, ce que je veux faire comme métier, quelle direction je veux que ma vie prenne.

Je ne sais pas encore quelle tournure ça prendra sur ce blog, j’ai envie de le continuer parce que même si tu n’es pas nombreux, tu es là et ça compte. Tu comptes. Il faut juste que je trouve comment te partager ce que je veux partager. Tu vois, je suis vraiment perdue à tous les niveaux mais don’t worry, l’avantage c’est que je n’ai plus qu’à me trouver pleinement. Et c’est grisant de savoir que je vais partager ça ici ! Tu seras là, dis ?

Passe de belles fêtes, mange, bois, ris, fais des câlins, lave toi les mains (oui les microbes, tout ça…), et vis ! 

Sunday @ Palma

Bonjour toi,

Alors ce mois de Décembre, tu l’aimes ou tu l’adores ? Moi je m’y fais…

giphy

La semaine dernière, je me baladais dans Montpellier et je suis trombée sur un endroit plutôt intriguant : Palma.

Ni une, ni deux, j’ai pris mon ordi sous le bras et suis entrée dans cet endroit atypique.
Palma est en fait un café boutique. Un café boutique qui te propulse à New York selon moi.
L’endroit fait penser à un grand entrepôt aménagé pour l’occasion.

Une boutique…

Palma se divise en deux parties : une partie boutique et une partie café.
La partie boutique propose un large choix d’articles :

  • papéterie
  • épicerie fine
  • vêtements
  • chaussures & accessoires
  • décoration, etc

Tu peux y trouver de tout. Les produits sont à l’image de l’endroit : simples, minimalistes, purs.
Il y a un espace essayage, avec le plus grand miroir du monde. Voilà, c’est dit.

Palma café boutique montpellier

Palma café boutique montpellier

… et Un café

De l’autre côté, tu peux te poser pour déguster un cocktail maison (et très très bon) ou un café, ou ce que tu veux en fait. Le mobilier est là aussi très épuré… et à vendre !

Pour moi, le choix est sans appel : je prends un grand café et je m’installe sur la table haute, collée à la vitrine pour regarder la vie passée sur le boulevard du jeu de paume

Palma café boutique montpellier

Palma café boutique montpellier

Palma café boutique montpellier

Verdict ?

C’est un endroit génial. Le cadre est atypique, il manquait vraiment un endroit comme celui ci au centre ville !
Les deux personnes qui gèrent l’endroit sont vraiment sympa, souriantes, et disponibles. J’ai beaucoup aimé leur accueil.
La décoration a fini par me convaincre. Comme je le disais plus haut, ça me fait penser à ces cafés / boutiques new-yorkais avec ses grandes hauteurs sous plafonds, ses grosses ampoules qui illuminent l’espace et ce vide intelligent qui rempli l’espace. On respire et on s’apaise dans cet endroit.

Palma café boutique montpellier

Alors, on s’y retrouve ?

Infos pratiques :
Palma café boutique
32 Bd du Jeu de Paume
Montpellier
Ouvert du mardi au samedi, de 9h à 19h
Facebook – Instagram

La solitude et moi

Ca y est, l’été laisse sa place, tranquillement, à la mi-saison. Et dieu sait qu’on la kiffe la mi-saison !

giphy

La rentrée a amené pour moi son lot de changements. Des changements plus ou moins important qui m’ont poussé dans mes retranchements et m’ont obligé à faire face à moi même et au monde seule.

Et la solitude et moi, on est un vrai couple passionnel : on s’aime un jour et on se déteste le lendemain.

La solitude, cette connasse

Etre seule, c’est pas facile tous les jours. Tu aimerais partager un moment avec quelqu’un, tu aimerais parler, échanger, te balader, mais pas seule.

La solitude amène à plus de solitude quand on la craint. On se renferme sur soi, on se demande pourquoi on est seule et c’est là que vient la question existentielle du jour : qu’est ce que j’ai fait pour être si seule ?

Mais la solitude n’est pas un ennemi. C’est la nature de la relation que tu entretiens avec toi même qui peut l’être. Parce que être seul, c’est être avec toi. Autant te kiffer un minimum et te suffire sans quoi en effet, la solitude est un ennemi. Mais elle peut vite devenir ta meilleure alliée !

La solitude et moi

La solitude, cette amie

J’ai longtemps eu peur de la solitude. Peur d’être seule. Je n’arrivais à rien, je faisais n’importe quoi, et j’étais triste quand j’étais seule. Et puis je n’ai pas eut le choix : avancer avec elle où sombrer contre elle.

J’ai appris à me connaitre. J’ai appris à me détacher du regard des autres et à être heureuse avec moi même. Ca ne veut pas dire que j’ai mis mes amis à l’écart. Juste que mes moments seule étaient devenus précieux.

J’ai eu envie de faire du shopping seule, de profiter d’une exposition en prenant mon temps, ou pas. Boire un café à 16h et lire un livre avec une bière à 11h. Faire ce que je veux sans attendre rien de personne. A part de soi même.

Etre seule m’a permis de me retrouver. Savoir qui je suis, ce que je veux et ce que je ne veux pas. Mes amis m’appuient, me soutiennent, me font rire, me font vivre des moments uniques et sont là pour partager les petits instants comme les grands évènements. Mais malgré toute la bonne volonté du monde, il n’y a que toi qui peut découvrir qui tu es et tes amis suivront. Pas l’inverse.

La solitude et moi

La solitude, la meilleure amie de la sociabilité

Si tu arrives à être seule et à profiter de moments avec toi même, tu n’as pas à craindre que ta compagnie gène les autres.

Pour moi, la solitude m’a permis de me décomplexer et de déculpabiliser. Je suis moi et si tu es mon amie, c’est que tu m’acceptes en entier. Donc je n’ai aucune raison de ne pas aller vers toi et vers d’autres. Si je n’aime pas la soul, je n’irais pas à des concerts juste pour plaire à un autre. Si j’ai envie de faire une expo que personne ne veut faire, je n’en veux à personne, je fais ce que je veux par moi même ! Tout est question d’équilibre finalement.

La solitude, si tu t’en sers pour avancer avec toi même, elle te permettra d’avancer avec les autres.

La solitude et moi

Et toi, quel est ton rapport à la solitude ?

 

Sunday @ Drawing Room 2016

Hello !

Qui dit rentrée dit petit bain de culture. Et quoi de mieux qu’un tour à La Panacée pour ça !

giphy

Le week-end dernier avait lieu l’annuel Drawing Room de La Panacée. Au programme de cette année , du dessin, des claques visuelles, et de l’open space.
Le thème de cette nouvelle édition était : « outiller le dessin »

Les mots issus de la définition du terme « outiller » – machine, élément, structure, activité intellectuelle- se retrouvent dans les ramifications du modernisme. […] Il existe deux groupes dans cette exposition : d’un côté du mur, un ensemble d’oeuvres qui établit un lien entre corps découpé et corps du dessin par le biais de manipulations de matériaux, de techniques renversées; de l’autre côté, des oeuvres associent des structures mentales ou corporelles au diagramme.

Personnellement, j’ai adoré cette exposition. Le thème est malin, très bien respecté par les artistes, et on prend parfois des claques de beauté. Vois plutôt…

Drawing room 2016 panacée Montpellier

Drawing room 2016 panacée Montpellier

Drawing room 2016 panacée Montpellier

Drawing room 2016 panacée Montpellier

Drawing room 2016 panacée Montpellier

Drawing room 2016 panacée Montpellier

Drawing room 2016 panacée Montpellier

Et toi, tu l’as vu cette expo ? Tu en as pensé quoi ?

Les poils et la féminité

L’été est là. Le moment est donc venu d’épiler tes gambettes, ton maillot, tes aisselles, etc. Tel un oignon, enlève une couche.

Aujourd’hui j’aimerais te parler de ce sujet encore très tabou chez les filles : les poils.

giphy (3) Lire la suite

La pression de l’été

L’été arrive vite. Même si ça ne se voit pas quand tu lèves les yeux vers ta fenêtre giflée par la pluie…

giphy

Qui dit été dit fiesta, plage et festivals. Le rêve absolu. Seulement voilà, pour moi, il s’agit aussi d’une saison où la pression est grande : celle de réussir son été. Lire la suite

Sunday @ Vide dressing aux Demoiselles de Montpellier

Coucou toi !

Alors ce Grand Bazar sur Montpellier, tu as fait des affaires ?

Je n'ai pas du tout besoin de ça mais je l'ai eut à 2€ !!

Je n’ai pas du tout besoin de ça mais je l’ai eut à 2€ !!

Ce dimanche, j’ai découvert le délicieux café Les Demoiselles de Montpellier à l’occasion d’un vide dressing. Et je t’en parle… MAINTENANT. Lire la suite

On se retrouve où ?

Hello !

Alala ce titre qui donne envie de poser la question aux copains pour se décider sur quelle plage, quel bar, quel endroit merveilleusement estival on peut se rejoindre…

Youpiii !

Youpiii !

Lire la suite

Avantages et inconvénients des petits seins

Oui madame, oui môsieur, vous avez bien lu : je vous parle boobs aujourd’hui.

giphy (1)

Dans ma quête biennal (NOUVEAU MOT ! qui se passe tous les 2 ans) d’un maillot de bain, je me suis aperçue que les petits seins étaient de plus en plus nombreux, et qu’ils étaient au centre de bon nombre de discussions.
J’ai donc eut l’idée d’écrire ici, une petite liste des avantages et inconvénients d’avoir, comme moi, une petite poitrine. Lire la suite

Of the Week #14 : Vinegar Socks ou les remèdes faits maison

Oh coucou toi !

Coucou toi ! Alors, tu l’as vécu comment ce retour à l’hiver ? Moi j’ai hiberné de dimanche dernier à hier, en tête à tête avec ma bouillotte, en regardant la pluie tomber. Tranquillou.

giphy Lire la suite